AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVELLE VERSION ! PAR ICI
Joyeuses Saint-Valentin ♥️

Partagez | .
 

 « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Ven 17 Oct - 21:49


Eugène "Genia" Ekel
Être en dépit de tout être en dépit de soi la nuit est avancée comme un bloc de cristal je me mêle à la nuit ▲ ELUARD
carte d'identité
nom complet ▲ En vérité, à quoi sert un nom de famille ? A se repérer, à se différencier, à être quelqu'un. Quelqu'un qui aux yeux de la société est un humain. Il n'y a que les animaux qui n'ont pas de nom de famille, et tu as beau être comme un chien, le tien est là. Bien marqué. Bien écris, même si tu aimerais le jeter, même si tu aimerais l'envoyer valser. Elek. prénoms ▲ ton véritable prénom, c'est Eugène. Eugène, ce n'est pas très beau, Eugène ça arrache la bouche, Eugène ça fait comme si tu étais parti dans le temps, comme si tu venais d'ailleurs. De toute manière, personne ne t'appelle Eugène, sauf peut-être quand il s'agit de te hurler dessus... Le second, ce n'est pas un prénom bien que tu le considères comme tel, ce n'est qu'un diminutif mais c'est celui que tu utilises comme ton prénom, c'est celui qui te représente. Feminin, masculin, qu'est-ce que ça peut bien faire ? Genia sera toujours plus beau qu'Eugène. age ▲ Tu n'as pas assez de doigts pour compter le nombre d'années que ta vie contient, tu n'as pas vraiment envie de les compter ces années. Pourquoi le temps doit-il passer, pourquoi ne peut-on pas être éternel ? Il y a cette tristesse dans le temps qui te rend heureux ; parce que des fois tu t'imagines immortel, tu imagines que tu auras vingt ans toute ta vie. date de naissance exacte ▲ Un lieu, une date, une histoire. C'est comme ça que tout commence. Tu aimes les choses quand elles ne sont pas abstraites, tu aimes quand elles sont bien définies dans l'espace, dans le temps, si tu pouvais te rappeler de l'heure à laquelle tu es né, tu l'aurais donné, malheureusement c'est un mystère. Tout ce qu'il te reste, c'est cette date, 09/12/1994 lieu de naissance ▲  Rien qu'une pensée et le froid t'envahit, comme s'il était une partie de toi, comme s'il ne t'avait jamais quitté. Mais toi tu l'as abandonné, tu l'as fui, tu es parti. C'est pour ne plus le voir, pour ne plus le retrouver, pour qu'il te laisse tranquille. Tu détestes la Russie, tu hais plus que tout ton petit village aux limites du grand nord, tu hais un peu plus chaque jour le froid ambiant dans ton esprit, celui qui te rappelle ton pays. nationalité et origines ▲ Ca, c'est les trucs officiels, les trucs qui disent qui tu es. Mais est-ce que une simple nationalité, une simple origine peut dire qui tu es vraiment ? Elles font de toi un stéréotype, un humain comme les autres ; il ne devrait pas y avoir de distinction entre les autres et toi, toi et ta double nationalité. Russe, Croate. Mais tes origines n'ont rien de ces pays de l'Est, un peu de sang anglais, un peu de sang italien, c'est comme si tu n'avais rien à voir avec cette partie du monde qui t'a vu naître. statut ▲ Tu as une alliance autour du cou, mais ce n'est pas la tienne, tu as une mort dans le coeur mais ce n'est pas ton amour qui se désagrège, tu as dans le sang la liberté d'un courant d'air, tu as dans les yeux la lueur du taquin, du solitaire, tu as dans le sourire l'air du joueur, celui qui bluffe. Tu as sur tes épaules toutes la solitude que tu t'imposes pour profiter de la vie. « L'amour ? Moi j'y pense pas encore, j'connais pas. » occupation ▲ Officiellement, tu dois être celui qui s'occupe du cimetière, mais ce n'est pas comme si ça te plaisait ; malheureusement tu n'as jamais fait d'étude. Il est dur de survivre maintenant quand tu n'as pas étudié ne serait-ce qu'un poème de Baudelaire, après tout, on s'en sert tous les jours. Ce n'est pas comme si tu aimais voir les gens morts, ce n'est pas comme si tu aimais voir les gens se dessiner sous la terre, voir les corps te hurler qu'il faut les sauver parce qu'ils sont en train de se faire bouffer. Tu n'y peux rien toi, alors tu aimerais le fuir ton cimetière, mais il est à toi, accroché à ton âme, tu finiras sous sa terre aussi. Officieusement, tu dessines. C'est la seule chose que tu as su faire de tes dix doigts pour t'en sortir, de petites illustrations, comme ça, qui font parfois fuir les gens parce qu'évidemment, ça ne plaît pas à tout le monde. Mais tu t'en fiches. Tu t'installes, par-ci, par-là, à l'entrée d'un parc et si tu peux les vendre, tu essayes. orientation sexuelle ▲ Dire que tu es homosexuel serait te mettre dans une case, et pourtant, c'est ce que tu es. Un « pédé ». C'est une assez longue histoire maintenant qu'on y pense ! Elle est drôle, pour toi, peut-être pas pour les autres mais au fond, qu'est-ce que tu en as foutre des autres ? Rien, rien du tout. groupe ▲ Gay and proud to be avatar ▲ Sam Alexander
✎ CARACTÈRE
   
Le plus simple serait de prendre des mots dans le dictionnaire, des mots qui te plaisent et que tu mettrais à la suite pour te décrire, pour faire croire que tu es quelqu'un, pour faire croire que tu sais qui tu es. Mais au fond, tu ne sais pas. On ne peut pas dire que tu es perdu, tu sais où tu vas, tu sais dans quelle direction tu marches. La tête haute, le torse bombé, l'air insolent. Insolent. Tu ne sais pas si ce mot te plait, mais c'est peut-être celui que tu as le plus entendu. Mais qu'est-ce que c'est, être insolent ? Tu ne comprends, ce n'est pas de l'insolence que de dire ce que l'on pense, que de dire la vérité, que de répondre, d'argumenter, d'essayer d'échanger. Mais ça ne plaît pas à tout le monde, quand on essaye d'avoir raison, quand on tient tête et encore plus quand on a raison. Tu n'as pas tout le temps raison, mais tu sais utiliser les mots à ton avantage, tu sais énerver les gens, tu sais te montrer intelligent quand il le faut et ça, ça c'est les énerve. Ils détestent ceux qui font semblant d'être bête, parce que si ils savent faire les bêtes, ils sont beaucoup trop intelligents. Tu es beaucoup trop intelligent, ou alors peut-être que tu fais aussi semblant et qu'au final tu n'es rien, perdu dans les connaissances humaines ? Tu te noies dans ce que tu sais, parce que tu veux montrer que tu le sais. Tu veux te montrer, te sentir supérieur aux autres parce que c'est l'impression que tu as, parce que c'est l'impression que tu donnes. On ne t'aime pas. Oh non, on aime pas les sales gosses qui ne se prennent pas pour de la merde, on aime pas les sales gosses qui parlent trop fort, qui vont trop loin. Tu devrais te taire mais tu ne sais pas arrêter de parler, tu ne sais pas faire autrement que l'ouvrir, et sans cesse tu renchéris, sans cesse tu continues. Tu as le don d'énerver les gens. Tu n'as pas de limites, tu ne sais pas quand il faut s'arrêter et les autres ne sont pas là pour t'en imposer. Tu n'aimes pas les barrières, que ce soient celles de l'esprit, ou que ce soit de vraies barrières, celles qu'ils essayent de te mettre dans la vie de tous les jours ; tu détestes ça. Il n'y a aucune limite à la vie, à la pensée, il n'y a aucune limite infranchissable, il n'y a aucune limite que l'on ne peut pas dépasser, si on s'en donne les moyens on y arrive, et tu te donnes les moyens de les dépasser, tu essayes, ou peut-être que tu ne fais tout simple pas attention aux limites de ta société. D'ailleurs, tu ne fais pas vraiment attention aux autres n'est-ce pas ? Tu t'en fous un peu, des gens, pas qu'ils ne t'intéressent pas mais tu leur adresses la parole vraiment que quand ils t'intriguent, que quand tu as besoin d'aller leur parler. Tu sais, ce besoin incontrôlable que tu as d'aller vers quelqu'un qui te plaît, physiquement, main dans les poches, de dire bonjour et de discuter. Tu aimes écouter les autres parler, pas parce qu'ils sont idiots mais parce que chaque jour ils t'enrichissent un peu plus, parce que chaque jour ils font de toi ce que tu es maintenant, et tu aimes leur dire des choses qui ne riment à rien, tu aimes utiliser de grands mots qui ne veulent rien dire mais qu'ils ne comprennent pas, des fois ça t'échappe. Tu parles de la vie comme d'un système, tu parles de toi comme si tu étais un étranger, tu parles des autres comme s'ils étaient des expériences, tu ne sais pas faire la différence entre tes pensées et ton subconscient parce que tu as l'impression qu'il vit à la place de ta conscience, mais tu ne sais pas expliquer ça, quand tu le dis, ils te regardent tous avec leurs grands yeux, comme s'ils avaient peur. Tu ne fais pas fuir les gens mais toi tu les fuis, tu te lasses, tu as peur, tu n'aimes pas la monotonie que la vie peut avoir, tu n'aimes pas la simplicité des jours qui passent et qui se ressemblent parce qu'ils ne devraient pas. A ton âge, tu peux vivre des choses extraordinaires chaque jour, tu peux vivre des choses qui ne se ressemblent pas, des choses folles, des choses douces, des choses qui éclatent ou des choses qui caressent mais c'est comme s'ils ne savaient plus faire ça, les gens. Comme si prendre conscience de la mort les tuait à petit feu. Mais c'est ce qu'ils ne comprennent pas, c'est ce qu'ils ne veulent pas comprendre. C'est justement parce que tout le monde meurt un jour qu'il faut profiter, qu'il faut vivre, hurler, crier, sauter. Tu t'en fous de mourir toi, tout ce qui t'importe c'est de vivre ce que tu avais à vivre comme tu voulais le vivre. Et ça, ils ne le comprennent pas.
   
✎ PARTICULARITÉS
   
Il y a cette habitude que tu as prise, celle de te détacher de ta personne. Tu n'es pas "je", tu es Genia, 'Nia ou même des fois Eugène. Selon les philosophe, le "je" est la pensée, et tu as envie de leur montrer que sans jamais dire "je" tu sais penser. Tu n'es pas "je" alors, tu es "il" et ça surprend les gens.  « Bonjour, Genia voudrait savoir comment s'est passée ta journée ? » Tu dirais ça, comme ça, cherchant dans les poches de ton pantalon une de ces cigarettes que tu fumes sans arrête, ou peut-être que c'est elle qui te fume à petit feu ? Dans tous les cas, la fumée s'échapperait de tes lèvres et avec amusement tu en ferais des ronds avant de les défaire avec tes doigts. Tu sourirais, parce que tu souris toujours et la personne devant toi crierait pour que tu dévoiles tes yeux ; il y a toujours cette mèche mi-bouclée, mi-lisse qui cache tes yeux noisettes et ce n'est pas drôle, tout le monde préfère regarder les autres dans les yeux quand ils parent, mais toi tu aimes te cacher pour les observer. Des fois tu te postes comme ça, à un arrêt de bus, au détour d'une rue et tu observes les gens comme si de rien était. Quoi d'autres ? Tu ne sais pas, tu es simple, tu n'as rien d'extraordinaire, rien qui ne sorte de l'ordinaire. Tu sais dessiner, ce que tu préfères ce sont les petites illustrations. Tu aimes l'art sous toutes ses formes, même les plus sombres, tu n'aimes pas en faire d'autres forme que le dessin, mais tu aimes les admirer parce qu'ils sont bien plus doués que toi dans leurs domaines. Mais sinon, quoi ? Tu es un homme et malgré tout, l'homme à ses limites. Il n'aime pas l'extraordinaire.
   

   
derrière l'écran
PSEUDO ▲ LikeNovocaine / Thedirtylittleherbert PRÉNOM ▲ Sorenza AGE ▲ 17 ans SCÉNARIO ? ▲ Nowpe PRÉSENCE ▲ Quand j'peux ! COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ yé sé plus CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ ♥♥♥♥  CODE DU REGLEMENT ▲ validé par Absynthe AUTRE ▲ Dîtes, vous avez vu Tom à la Ferme ?   DIVERS CREDITS ▲ tumblr
POUR NOUS AIDER
   
Code:
» <b>SAM ALEXANDER</b> ▲ e."genia" ekel

   



Dernière édition par E. "Genia" Ekel le Sam 18 Oct - 20:08, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Ven 17 Oct - 21:51


Death of the party
They tell me you've touched the face of God like the sound of a rope cracking on your neck, they tell me you'd never give it up like the song that was soul singing in your head ▲ NGHFB

   
When the thunder and the lightning come...
« C'est mieux si je meurs le premier parce que comme ça, tu auras une bonne raison pour mourir.
T'as déjà essayé. Une fois. Je m'en souviens, pourtant je ne devrais pas. Mais je t'ai sauvé la vie et tu n'as jamais cessé de me remercier. Jamais.
Ta raison n'était pas assez bonne pour mourir. On ne meurt pas pour prouver que l'on est un être vivant ; on vit pour montrer que l'on est capable d'attendre la mort. Tu vois ce que je veux dire ?
Moi je n'ai pas su l'attendre. Je devais partir. Je n'en pouvais plus.
Tu sais très bien de quoi je parle.
On a tout raté. J'ai tout raté. J'aurais pu te protéger. J'aurais pu t'aider. Essayer. Mais je n'ai rien fait. Je n'ai su que te tourner le dos quand tu te sentais le plus mal.
J'en suis désolé.
Je sais que tu m'as déjà pardonné, tu me l'as glissé à l'oreille cette nuit-là alors qu'on se retrouvait pour la première fois depuis des années.
J'étais heureux pour la première fois depuis des années. Tellement heureux. Je ne savais pas où mettre toute cette joie, t'avoir à mes côtés était mon plus grand bonheur. J'avais l'impression d'avoir réussi ma vie, d'avoir retrouvé quelque chose qui me manquait.
Tu me manquais. Mais je ne savais pas comment te le dire. Alors tu me l'as dit le premier. Je m'en souviens encore maintenant tu sais ? Tu étais encore plus rouge que lors de nos premiers je t'aime et doucement tu m'as enlacé en me soufflant dans le cou à quel point je t'avais manqué.
À ce moment-là j'étais le plus heureux des hommes. J'étais celui qui t'avais manqué. Je n'ai pas su répondre mais ce soir là, je t'ai montré à quel point je t'aimais.
À quel point je t'aime.
Tu dois me détester maintenant n'est ce pas ? Mais tu ne dois pas pleurer, parce que si j'ai fait ça, c'est pour nous.
Je n'en pouvais plus de ces regrets, je n'en pouvais plus de ce manque.
On aurait jamais pu être ensemble. Plus comme avant. J'ai ma famille. Mes filles. Ma femme. Tu vas me trouver égoïste n'est ce pas ?
Mais je le suis.
Je l'ai toujours été, et tu le sais. C'est peut-être l'un de mes plus gros défauts (je suis persuadé que tu pourras citer le reste), mais je n'y peux rien.
Tout ce que je voulais c'était toi.
Je ne pouvais plus t'avoir.
C'était comme m'arracher la vie, alors j'ai préféré me la prendre.
Je souffrais. Je souffrais tellement.
Tu ne m'en veux pas, n'est ce pas ? Si ce n'est pas moi, c'est toi qui l'aurais fais.

N'oublie pas, je t'aime Genia. »


Je t'aime. Je t'aime. Mais ce n'est pas ça l'amour, ce n'est pas mourir pour l'autre. Ca c'est être idiot. Il ne t'aimait pas, ce qu'il aimait c'était ton corps, c'était ta peau contre la sienne. Il le dit, il n'était pas capable de te parler, il n'était pas capable de te dire un mot et tout ce qui lui a plu chez toi, c'était cette vulnérabilité. C'est quand à quinze ans tu as voulu sauter d'une fenêtre et que par hasard, il était là, c'est quand il a vu que tu pleurais toutes les larmes de ton corps en hurlant que toi aussi tu étais humain, parce que personne ne le croyait, parce que personne ne t'approchait. Il t'a expliqué que tu ne devais pas faire ça. Il était grand, il était fort, il était beau et tu t'es laissé aller dans ses bras comme si de rien était, comme s'il n'avait pas quinze ans de plus que toi, comme s'il n'avait pas de vie.
Il s'est oublié avec toi, tu l'as aimé.
Oh oui, tellement aimé. Tu en as eu mal, tu as eu mal partout de l'aimer, mais il s'en fichait. Lui, il profitait de toi. Il te disait, des fois, il te disait je t'aime. Mais ce n'était que des paroles en l'air. Un jour tu as dit que tu voulais te marier avec lui, il a simplement passé sa vieille alliance usée autour de ta chaîne et t'as embrassé ; il a dit qu'il ne pouvait pas, que tu le savais, que tu ne devais jamais dire ça mais qu'en quelque sorte il venait de t'épouser.
Tu étais heureux. Simplement heureux.
Puis les choses se gâtent, parce qu'elles se gâtent toujours. Elles finissent par devenir sombre. Il ne pouvait plus te voir, elle se doutait de quelque chose, il ne pouvait plus te voir parce qu'il venait d'avoir un enfant, et toi tu ne comprenais pas. Des enfants ? Une femme ? C'est comme si tu avais oublié, comme si tu n'avais pas voulu te souvenir mais la réalité finit toujours par ressurgir, elle finit toujours par revenir. Plus forte. Plus grande. elle te frappe en pleine face, te fait baisser la tête et hurler de douleur, te tordre sous son poids, sous ses coups. Et tu te souviens de la douleur de la réalité parce qu'elle tort encore ton estomac maintenant.
Au final peut-être qu'il n'a que ce qu'il mérite ? Il n'avait qu'à pas jouer. Avec sa vie, avec sa femme, avec toi, avec tout. Il n'avait qu'à pas être un idiot, il n'avait qu'à savoir aimer correctement. Ce n'est pas de ta faute à toi, parce que s'il avait voulu, il aurait pu te rejeter, il aurait pu te dire adieu, il aurait pu mettre fin à tout. Mais il est revenu vers toi. Même après t'avoir quitté. Il est revenu, pleurant qu'il t'aimait. Il ne l'a pas dit, mais ses yeux parlaient pour lui.
Et toi tu es faible.
Tellement faible.
Tu n'as pas su lui résister, tu ne saurais toujours pas le faire. Mais ce n'est pas de ta faute, parce que ce n'est pas toi qui est venu le voir, ce n'est pas toi qui est venu lui demander de revenir. Tu as attendu. Ils finissent toujours par revenir.
Tu es triste.
Bien sûr que tu es triste, tu as très envie de pleurer. Mais tu ne le feras pas, parce qu'il a dit que tu ne devais pas le faire, parce qu'il a dit que tu devais le détester maintenant. Alors c'est ce que tu fais. Tu vas le détester. Le détester tellement fort que tu ne t'en souviendras plus.

Tu fais attention à ce que la chaîne soit toujours autour de ton cou, froisses la lettre et la laisse tomber dans la poubelle ; « connard. »
   

   



Dernière édition par E. "Genia" Ekel le Sam 18 Oct - 20:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur

Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1785
ϟ points : 48
ϟ âge : 21
ϟ inscrit le : 17/12/2012
ϟ date de naissance : 01/01/1996
ϟ avatar : Alfred Kovac
ϟ crédit : Signa moi, Avatar : Phanta Codes divers : Amiante.
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Relation ambiguë avec Aristée de Barjac.
ϟ jukebox : Ludovico Einaudi~Oltremare
ϟ citation : "Tout d’un coup, le temps file trop vite pour vous. En une fraction de seconde, tout votre monde s’écroule. Vous ne voyez plus, vous ne sentez plus de la même manière. Vous savourez tout, la moindre chose, un verre d’eau, une marche dans le parc. Le temps file. La plupart des gens veulent ignorer le temps qui s’arrêtera enfin. Ironiquement, c’est ce qui les empêche de vivre pleinement leur vie. Et ils boivent bien sur aussi des verres d’eau, mais sans jamais vraiment y goûter. Pour moi, le temps n’est pas flexible.C’est le moment ou j’ai décidé de mettre un terme a ma vie, qui a motivé mon œuvre. Il a même donné un sens. J’étais vraiment déterminé à me suicider...
Les gens qui ne profitent pas de la vie ne méritent pas de vivre." Saw.

ϟ double compte : Mérovée Avandeïev

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 15:25

Bienvenue ♥ Sorenza, Sorenza ? J'me trompe pas c'est un rebienvenue du coup non ? J'aime énormément ton avatar, j'espère que tu prendras plaisir à le jouer surtout !

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 15:34

Oïïï, merci p'tit coeur ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
une effraction d'la réalité

une effraction d'la réalité

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 59
ϟ points : 0
ϟ inscrit le : 26/03/2014

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 17:09

Ahahah ! Des bisous tout doux ! Je suis contente de te voir de retour ici Hate toi de finir ta fiche, que je puisse te faire du maaaaal
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur

Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1785
ϟ points : 48
ϟ âge : 21
ϟ inscrit le : 17/12/2012
ϟ date de naissance : 01/01/1996
ϟ avatar : Alfred Kovac
ϟ crédit : Signa moi, Avatar : Phanta Codes divers : Amiante.
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Relation ambiguë avec Aristée de Barjac.
ϟ jukebox : Ludovico Einaudi~Oltremare
ϟ citation : "Tout d’un coup, le temps file trop vite pour vous. En une fraction de seconde, tout votre monde s’écroule. Vous ne voyez plus, vous ne sentez plus de la même manière. Vous savourez tout, la moindre chose, un verre d’eau, une marche dans le parc. Le temps file. La plupart des gens veulent ignorer le temps qui s’arrêtera enfin. Ironiquement, c’est ce qui les empêche de vivre pleinement leur vie. Et ils boivent bien sur aussi des verres d’eau, mais sans jamais vraiment y goûter. Pour moi, le temps n’est pas flexible.C’est le moment ou j’ai décidé de mettre un terme a ma vie, qui a motivé mon œuvre. Il a même donné un sens. J’étais vraiment déterminé à me suicider...
Les gens qui ne profitent pas de la vie ne méritent pas de vivre." Saw.

ϟ double compte : Mérovée Avandeïev

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 18:32

Han je suis contente de revoir du coup, réserve moi un lien ma belle ♥

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 18:36

Louis - ♥ Je me dépêche !
Eli - Quand tu veux bb, j'suis dispo pour en parler if you want. c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur

Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1785
ϟ points : 48
ϟ âge : 21
ϟ inscrit le : 17/12/2012
ϟ date de naissance : 01/01/1996
ϟ avatar : Alfred Kovac
ϟ crédit : Signa moi, Avatar : Phanta Codes divers : Amiante.
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Relation ambiguë avec Aristée de Barjac.
ϟ jukebox : Ludovico Einaudi~Oltremare
ϟ citation : "Tout d’un coup, le temps file trop vite pour vous. En une fraction de seconde, tout votre monde s’écroule. Vous ne voyez plus, vous ne sentez plus de la même manière. Vous savourez tout, la moindre chose, un verre d’eau, une marche dans le parc. Le temps file. La plupart des gens veulent ignorer le temps qui s’arrêtera enfin. Ironiquement, c’est ce qui les empêche de vivre pleinement leur vie. Et ils boivent bien sur aussi des verres d’eau, mais sans jamais vraiment y goûter. Pour moi, le temps n’est pas flexible.C’est le moment ou j’ai décidé de mettre un terme a ma vie, qui a motivé mon œuvre. Il a même donné un sens. J’étais vraiment déterminé à me suicider...
Les gens qui ne profitent pas de la vie ne méritent pas de vivre." Saw.

ϟ double compte : Mérovée Avandeïev

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 18:44

On verra une fois ta validation ♥ J'pense que je te proposerais un autre lien avec Mérovée ^^

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 19:14

Oh oui, le petit Merry, ça me va !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur

Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1785
ϟ points : 48
ϟ âge : 21
ϟ inscrit le : 17/12/2012
ϟ date de naissance : 01/01/1996
ϟ avatar : Alfred Kovac
ϟ crédit : Signa moi, Avatar : Phanta Codes divers : Amiante.
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Relation ambiguë avec Aristée de Barjac.
ϟ jukebox : Ludovico Einaudi~Oltremare
ϟ citation : "Tout d’un coup, le temps file trop vite pour vous. En une fraction de seconde, tout votre monde s’écroule. Vous ne voyez plus, vous ne sentez plus de la même manière. Vous savourez tout, la moindre chose, un verre d’eau, une marche dans le parc. Le temps file. La plupart des gens veulent ignorer le temps qui s’arrêtera enfin. Ironiquement, c’est ce qui les empêche de vivre pleinement leur vie. Et ils boivent bien sur aussi des verres d’eau, mais sans jamais vraiment y goûter. Pour moi, le temps n’est pas flexible.C’est le moment ou j’ai décidé de mettre un terme a ma vie, qui a motivé mon œuvre. Il a même donné un sens. J’étais vraiment déterminé à me suicider...
Les gens qui ne profitent pas de la vie ne méritent pas de vivre." Saw.

ϟ double compte : Mérovée Avandeïev

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 19:46

On se mp après ta validation, gère nous ça ♥

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 328
ϟ points : 36
ϟ inscrit le : 21/06/2014
ϟ avatar : zach britt
ϟ crédit : bad.blood
ϟ âge : vingt-trois ans.
ϟ côté coeur : t'es tombé dès que t'as croisé ses yeux, un peu.
ϟ jukebox : saez - les magnifiques
ϟ double compte : anže branković

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 19:48

Haaan, rebienvenue ! (En plus, t'as encore pris un avatar sexy. Tu m'garderas une mini place, hein ?)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 19:52

Merciii ! ♥ (on fera même des enfants toute la nuit.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
une effraction d'la réalité

une effraction d'la réalité

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 59
ϟ points : 0
ϟ inscrit le : 26/03/2014

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 21:23

Bon alors belle gosse : Déjà, t'es une MALADE. Parce que ta fiche d'identité elle m'a fait rire, mais sérieux, c'est quoi TOUT CE TEXTE PARTOUT t'as tout commenté, mais en même temps ca brosse une façon de penser de ton personnage plutôt précise. Bon après tu sais ce que je pense de ton petit clown d'amour, je te l'ai déjà dit sur skype. Bon ton histoire, elle est triste a manger du foin. Mais ton personnage il réagit plutôt bien tu vois, et puis le "il était beau, il était fort, il était grand", j'imagine... j'imagine... Chang dans Mulan /BUS/ Donc ca m'a fait rire. Je suis méchante =D ! Et puis ton gif est parfait. Et puis je tenais a dire que finir sa fiche par "connard", ca, c'est la super grande classe kwoa.


Tu es validé !

Oh yeah, tu fais partie intégrale de GC maintenant ! Félicitations petit chaton ♥
Mais ton réel parcours commence ici mais pas de panique ! Ce message est là pour t'orienter et t'aider à faire tout ce qui est demandé afin de trouver rapidement ta place parmi nous Tout d'abord, n'oublie pas de remplir les champs dans ton profil et accessoirement d'ajouter les liens vers ta fiche, tes sujets et ta demande de liens. Pour bien démarrer sur le forum, on te recommande vivement de créer ta Fiche de liens mais aussi une fiche de sujets dans laquelle tu répertorie tes rps ainsi que tes demandes de rps. Avec toutes les animations qu'on lance sur le forum, il est fort recommandé dd'avoir un téléphone et de créer une boite email.. Attends attends, ce n'est pas encore fini ! Il faut créer un sujet ask me ainsi qu'un sujet de défi. Pour comprendre le fonctionnement de ces deux parties, on te donne rendez-vous dans les sujets explicatifs qui se trouve dans chaque partie ! Et finalement, tu peux aussi créer ton formspring parce qu'on est curieux de connaitre un peu qui se cache derrière ce personnage.

Pour mieux comprendre le système de points installé sur le forum, ce SUJET peut t'aider ! Sachant que c'est très important d'en prendre connaissance car les privilèges du forum passent par les points =)

Promis, cette fois on te laisse tranquille mais bien évidemment, en cas de besoin, n'hésite jamais à sonner l'un des staffeux ! Oscar, Keenu, Absynthe ou Elijah.

Bon jeu parmi nous ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 21:28

BREF COMME JE VIENS DE TE FAIRE UN PETIT + ++ +++ SUR SKYPE JE TE DIS MERCI VIEUX LOUIS. JE T'AIME. ♥ Et je t'offre mon gif, pour que tu penses à moi tous les soirs avant de te coucher. c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 398
ϟ points : 2
ϟ âge : 18
ϟ inscrit le : 14/03/2014
ϟ date de naissance : 28/10/1999
ϟ avatar : Ian Somerhalder
ϟ crédit : Abyss & Summeryoid
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Célibataire détruit
ϟ jukebox : Aaron - le tunnel d'or / Kyo - White Trash / Three Days Grace - Last to know / Ed Sheeran - Give me Love

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 22:03

Le gif de ton profil est un peu au même rythme que ma musique. Parfois. A quelques moments, je trouve ça drole. Bref. Je te souhaite la rebienvenue, je t'aime, j'aime ton avatar, j'aime ta fiche, j'aime la façon dont tu écris, si bien, si bien, j'aime comment ton histoire est tournée, j'aime la citation de Maupassant aussi, et le gif du chaton, j'aime bien les chatons moi j'en ai 3 à la maison, bref, j'aime. Je vais foncer sur ta fiche de liens de ce pas ♥

Ah non, Louis il pense à moi avant de s'endormir. *fuit*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Sam 18 Oct - 22:05

Nyéééééééééééééé. Merci petit caillou des îles, je t'embrasse les deux fesses pour la peine ! ♥ T'es trop adorable, pounyoupounyou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1231
ϟ points : 13
ϟ inscrit le : 24/09/2011
ϟ avatar : Theo Theodoridis
ϟ crédit : Eyamour ♥
ϟ âge : 29
ϟ côté coeur : Libéré bien qu'étrangement différent
ϟ double compte : Sarah E. Cantera

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Dim 19 Oct - 23:54

Rebienvenue parmi nous ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   Lun 20 Oct - 12:48

Merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: « Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Do me a favour, break my nose, do me a favour, tell me to go away. » | Eugène "Genia" Ekel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prison Break
» Make it or break it
» échange 406 Break TD contre véhicule 6 à 9 places
» vends ou echange contre une sportive une audi 80 tdi 90cv break
» PEUGEOT 306 BREAK 1,6i SERIE LIMITEE SYMBOL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Piece of me :: build your future :: fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com