AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVELLE VERSION ! PAR ICI
Joyeuses Saint-Valentin ♥️

Partagez | .
 

 stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:46


stella katica faigt
Il y a deux sortes de femmes. La femme-bibelot que l'on peut manier, manipuler, embrasser du regard, et qui est l'ornement d'une vie d'homme. Et la femme-paysage. Celle-là, on la visite, on s'y engage, on risque de s'y perdre. La première est verticale. La seconde horizontale. La première est volubile, capricieuse, revendicative, coquette. L'autre est taciturne, obstinée, possessive, mémorante, rêveuse. ▲ Michel Tournier
carte d'identité
nom complet ▲ Faigt prénoms ▲ Stella Katica age ▲ 24 ans date de naissance exacte ▲ 12 juin 1990 lieu de naissance ▲  Zagreb, Croatie nationalité et origines ▲ Croate statut ▲ C'est compliqué occupation ▲ Journaliste orientation sexuelle ▲ Bisexuelle groupe ▲ Stretching in between avatar ▲ Cara Delevingne
✎ CARACTÈRE
« Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! » (A. de St Exupéry) Peut-être que c’est enfantin de citer le Petit Prince, mais je trouve que cela me convient à la perfection. Mon imaginaire m’avait très souvent fait défaut plus jeune, mais je n’avais jamais réussi à me séparer de celle-ci. Elle me donne des rêves, des images agréables d’un autre monde dans lequel j’aime m’enraciner et rester des heures durant. Personne n’a jamais pu comprendre cette fascination pour un ailleurs irréel. Cela devait être à cause de cela que l’on me disait trop rêveuse et intouchable. Comme un mirage que l’on ne peut palper. Je n’avais jamais prêté attention aux autres ou pas autant qu’ils ne l’auraient attendu de ma part. Egoïste ? Probablement, oui. Cependant, cela ne m’affectait pas grandement. Mieux valait-il être dans les étoiles qu’être hypocrite, manipulatrice, calculatrice, fausse, narcissique, etc. Non ? Ma manière de voir la vie. Cette vie dont je profite le plus pleinement possible. Les règles, les interdictions ne sont pas faites pour moi. J’aime faire ce que bon me semble et cela, sans souvent penser aux risques ou aux conséquences, pour moi ou le monde qui gravite autour de moi. Je doute être difficile à vivre, sans prétention aucune. Sourire, rire, s’amuser, apprendre aux autres et soi-même, j’appréciais chaque seconde sur cette terre, même si mon esprit voyageait très – trop – souvent. Qui continuerait encore à me le reprocher ? Parfois, ce monde va si vite que j’ai peine à suivre. Les secondes sont des gouttes d’eau dans la mer. Les vagues de cette étendue d’eau ressemblent à des jours. Le quotidien s’apparente à un fleuve. Les lacs retiennent les mois et les océans deviennent des années. Une belle façon de voir ce petit cadeau qui nous a été offert par nos parents. Il y a toujours ces exceptions qui font que par moment, un barrage retient ces courants, une embouchure nous fait quitter une étendue pour une autre. Maladresse, possessivité, impulsivité. Dites-moi : connaissez-vous seulement une personne, une seule dans votre entourage qui soit parfaite ? Oui ? Maintenant, soyez objectif. La réponse est l’opposé, pas vrai ? Pourtant, vous aimez cette personne et au final, c’est le plus important. « Les apparences et la réalité ne sont pas identiques » (The Giver)
✎ PARTICULARITÉS
Ce qui me diffère physiquement des autres ? Probablement pas grand-chose. Ma couleur de cheveux blonde est naturelle, mes yeux bleus aussi. Je n’ai pas de piercing. Un seul tatouage parcourt ma peau. Il s’agit d’un signe de l’infinité sur le haut de mon omoplate droite. Il a tellement de signification, que je ne sais pas par où commencer. Sa petite histoire ? Très bien : j’ai fait cette petite folie à mes dix-huit ans. A mes yeux, ce signe évoque ma relation avec mon petit frère. Un lien tumultueux comme très fusionnel. Une manière à moi de le remercier pour tout ce qu’il m’avait apporté durant notre enfance commune. Il n’a jamais su que je l’avais fait, je ne lui ai pas montré après mon retour du tatoueur, mais probablement que ça n’a pas d’importance. Si ça se trouve, il trouverait cela idiot et la magie de ce tatouage disparaitrait, balayée par sa remarque acerbe. Alors il est mon petit secret. Ensuite, en rencontrant Drake, il représente l’amour que nous avions partagé. Notre rencontre, nos rendez-vous secrets, notre amour passionnel, notre mariage, toutes ces années de bonheur en sa compagnie. A la suite de notre rupture, on pourrait croire que ce signe n’a plus rien à voir avec lui, mais c’est tout le contraire. Malgré cette fin entre nous, cet homme m’a tant apporté qu’il continue d’être là. Par ce tatouage, comme dans ma tête et mon cœur. Il est et serait sûrement le seul homme à m’avoir offert tant d’amour. Mise à part cela, je n’ai rien d’autres sur mon corps.

Lorsque j’écris, dans mon travail, il m’arrive de faire claquer ma langue dans ma bouche d’une façon totalement imperceptible pour moi. Quand je réfléchis, ou quand je suis contrariée. Une manie qui ne me lâchait pas et cela, depuis un petit moment. Pour chercher l’inspiration, je regarde souvent dehors. Qu’il fasse beau ou non, que je vois un mur ou une vue extraordinaire, cela me permet de trouver des mots, des phrases, voire plus. Selon mes collègues, j’ai cette manière assez surprenante de me déconnecter de la réalité. Vous savez, vous regardez une personne qui vous parle et rien n’arrive jusqu’à vos oreilles. Cela m’arrive régulièrement, ce qui n’est pas très apprécié. Mieux vaut écrire un mail ou une lettre, dans ces cas-là. J’ai aussi ce tic d’acheter – parfois – sans compter. Les vêtements comme les petites choses sans intérêt majeur. Rien de grave, je ne me suis jamais retrouvée jusqu’à maintenant avec des objets farfelus, mais disons que lorsque cette envie me prend, m’arrêter devient très compliqué. Sinon, je pense que c’est tout.

derrière l'écran
PSEUDO ▲ Lou PRÉNOM ▲ Lou AGE ▲ 21 ans SCÉNARIO ? ▲ Oui, de Drake ♥ PRÉSENCE ▲ 7/7 COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ J'y étais déjà, la curiosité m'a incité à revenir faire un petit tour (a) CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ Sublime en halloween !  CODE DU REGLEMENT ok ok > Absynthe AUTRE ▲ Nothing else   DIVERS CREDITS ▲ gif on tumblr
POUR NOUS AIDER
Code:
» <b>CARA DELEVINGNE</b> ▲ stella k. faigt




Dernière édition par Stella K. Faigt le Mer 5 Nov - 11:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:46


story of my life
tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. essaie de garder cette sensation. parce que si tu la laisses s’en aller.. tu la perds à jamais. ▲ SKINS

bang bang.
« Elle ne crie pas – C’est étrange – C’est même impossible, je n’ai jamais vu cela de toute ma carrière – Elle est morte ? – Non, elle respire tranquillement – Elle a l’air ailleurs.. dans la lune ou dans les étoiles.. – Stella » Les médecins et sage femmes arrêtèrent de parler autour du petit bout de vie, né il y a à peine quelques minutes. La femme qui venait de les stopper dans leur discussion se révélait être la mère de l’enfant. « Elle s’appellera Stella » affirmait-elle en voyant les têtes incomprises du personnel médical. Mr Faigt venait de mettre au monde son unique fille. Les docteurs restaient surpris du calme du nourrisson. A aucun moment, la petite fille n’avait hurlé, comme le ferait tout nouveau-né normal. Elle semblait sage, sereine, dans son petit cocon, dans les étoiles. Et c’était en entendant la remarque douce de l’une des sages-femmes que la jeune mère avait choisi le nom de sa progéniture. Mr Faigt, à ses côtés, optait pour un second prénom. « Stella Katica Faigt » dit-il solennellement en souriant à sa femme. C’est ainsi qu’est né de petit morceau de femme, le 12 juin 1990 à Zagreb, en Croatie.

Durant sa jeunesse, la petite blonde s’est toujours montrée calme et dotée d’une patience à toute épreuve. Alors que certains parents auraient pu s’inquiéter de voir leur fille toujours rêveuse, les parents de la demoiselle n'en firent rien. Par compréhension ? Par manque de temps ? Probablement la seconde réponse. Quatre ans après la venue au monde de la mignonne petit Stella arrivait son petit frère, Théo. Un émerveillement pour elle et elle avait tout de suite montré une certaine possessivité envers lui. Ce petit garçon était pour elle le plus beau des cadeaux. Elle tentait de le protéger par tous les moyens possibles, peu importe ce qui lui en coûtait. Et ce trait de personnalité, ce lien envers son petit frère ne l’a jamais quitté. « C’est toi et moi, contre le reste du monde » lui avait-elle chuchoté un jour, avant de sombrer dans le pays des songes.

Et nous arrivons au moment où ma mémoire me permet encore de me rappeler de mon enfance. Mes parents ont été dévoués à mon frère depuis sa naissance. Je ne leur en veux pas. Probablement qu’il réagissait plus à leur question, leur amour qu’il lui donnait, que moi. A mes yeux, le monde qui gravitait autour de moi n’était qu’un parmi tant d’autre que j’avais en tête. Vous savez, cette sensation que tout n’est qu’un jeu, qu’une illusion et quand je fermais les yeux, je pouvais être totalement autre part en une fraction de secondes. J’aimais cela. J’aime toujours le faire et peu importe si personne ne peut le comprendre entièrement. Le seul à réussir à captiver mon attention sans que je ne décroche restait mon petit frère. A chaque fois qu’il me parlait – enfin, même avant quand il gazouillait – il me fascinait tant que je créais ma bulle autour de nous deux. C’était largement meilleur que tous les rêves ou tous les mondes que j’arrivais à construire.

Grandir n’était pas un choix, mais une contrainte. Physiquement, je parle. Psychologiquement, je gardais cette part d’enfant, de rêve qui m’accompagnait à chaque anniversaire, chaque bougie soufflé et chaque cadeau ouvert. Je fus rapidement prise de passion pour l’écriture. Journal intime, écrire de longs exposés ou devoirs. Toute jeune, les mots m’inspiraient comme un soufflé nouveau. Une bouffée d’air frais qui me faisait trembler de bonheur. Petit à petit, j’ai préféré faire des petits articles, regarder des documentaires et en parler. A la tête du journal de l’école plus jeune, je m’y sentais comme un poisson dans l’eau. Mes parents trouvaient que c’était une échappatoire comme ma rêverie. Ils ne pouvaient pas comprendre à quel point j’en avais besoin. Alors je n’ai jamais lâché cet engouement pour l’écriture journalistique. Et mon choix de carrière fut une évidence : je voulais être journaliste. Mon père comme ma mère n’ont pas vraiment soutenu mon idée, mais n’ayant rien d’autre qui m’affectionne autant, ils ont cédé à me payer mes études. Etudes que je réussis brillement, encouragée par le seul qui a toujours cru en moi, mon frère.

Un jour, l’impensable est arrivé. J’ai toujours pensé que cela se déroule uniquement dans les contes de fées. Dessins animés, films romantiques ou autres. Mon cœur battait si vite en croisant son regard, que je crus d’abord à un signe de malaise. Vous savez, quand une personne semble si importante, si « haute » que vous ne pourrez jamais l’atteindre. Le genre de moment qui dure deux tiers de seconde, alors que dans vos souvenirs, ils ont duré des siècles durant. Mes rêveries se sont éteintes brusquement en tombant dans ses prunelles. L’instant dont toute personne rêve : le coup de foudre. Ça a été bref et rapide. Un sourire, quelques paroles, et l’envie tumultueuse de le revoir sans arriver à le lui avouer. J’avais toujours gardé secret le fait que si deux personnes sont vraiment faites pour être ensemble, elles se recroisent. Inévitablement. Par pur hasard. C’était ce qui était arrivé. Les fois d’après avaient été programmés, mais le simple fait de retomber sur lui m’avait fait me dire qu’il était celui qu’il me fallait.

Je n’avais jamais réellement attaché d’intérêt aux hommes. J’imaginais le prince charmant dans mes douces illusions. Le bel homme arrivant avec son cheval fougueux. Il n’avait pas de destrier, mais il avait encore plus que le simple fait d’être beau. Drake. En sa présence, je sentais un équilibre se bâtir en moi. Il m’apportait ce petit rien qui me manquait. Mes songes n’en étaient pas moins présents, mais en sa présence, je ne rêvais pas d’ailleurs. Car mon ailleurs, c’était lui. Mes parents n’ont pas été au courant tout de suite. Cela ne les regardait pas, à mes yeux. Seul mon frère était au courant. Ils l’ont été lorsque je leur ai annoncé que j’étais fiancée et que le mariage allait avoir lieu l’an d’après. Un non-sens pour eux en étant si jeune. Majeure et heureuse, ils ont été contraints d’accepter. Je n’ai jamais su s’ils avaient vraiment apprécié l’homme que j’aimais, mais ça n’avait pas plus importé que cela. Et pour mettre davantage le feu aux poudres, j’avais demandé à mon frère de m’accompagner à l’autel. Mon père en avait eu l’air soulagé.

Trois ans. Trois belles années de bonheur. Presque cinq ans depuis notre rencontre. Et tout a volé en morceaux. Des milliards de petits fragments dispersés ici et là. L’homme que j’avais en face de moi ne m’apportait qu’ignorance. Son travail et sa carrière me détruisaient intérieurement petit à petit. La routine nous avait attrapés violemment et je ne supportais plus cette façon de vivre. Pourtant, ce corps que j’avais si proche et si loin de moi à la fois, je l’aimais toujours. Inconditionnellement. Ma valise à la main, mes espoirs qu’il me retienne avait été rapidement réduit à néant. Je ne voulais pas que ça se termine. Pas de cette manière si amère. J’aurais voulu qu’il me prenne dans ses bras, qu’il me répète qu’il m’aime, qu’il me demande pardon et que tout change. Idyllique. Alors je suis partie, sans me retourner. J’avais vécu de si belles années, que de demander les papiers du divorce m’insufflait une peine immense. Peut-être était-ce mieux ainsi. Nouvel appartement, nouveau quotidien. Rapidement, mon travail de journaliste m’obligea à voyager dans toute l’Europe. Un moyen pour moi de m’évader complètement. Je retrouvais mes rêves, tous ces mondes extraordinaires que j’avais quelque peu mis de côté. Mon esprit s’envahissait de milliards de songes pour ne pas souffrir.

Un an plus tard. Zagreb. Mon point de départ. Mon chez-moi, avec les bons comme les mauvais moments. Ayant délaissé mon appartement post-rupture en acceptant de voyager, je me retrouvais à vivre chez mon frère qui m’avait cherché à l’aéroport. Cela durait sûrement un petit mois, le temps de reprendre mes repères. Evidemment, revenir ici me rappelait tous ces moments que j’avais passés avec Drake. Théo n’en a pas parlé une seule fois. Je me demandais souvent comment il allait. Ce qu’il faisait. Ce qu’il écrivait. Ce à quoi il pensait. S’il avait refait sa vie avec une autre personne. Toutes ces questions qui virevoltaient dans mon esprit. Je ne devrais plus penser à lui. Même si j’ai été intensément heureuse en sa compagnie, notre histoire est terminée. Je suppose pour de bon, même si j’ai bien du mal à me faire à cette idée. Sinon pourquoi serais-je revenue ? Rien ne me rattachait ici. J’aurais simplement pu revenir pour les vacances pour voir ma famille. Cependant, je revenais pour de bon et même si je me confortais encore dans mon imaginaire, cet homme arrivait à tout arrêter net. Il revenait comme un tendre souvenir. Encore et encore.




Dernière édition par Stella K. Faigt le Jeu 6 Nov - 23:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 398
ϟ points : 2
ϟ âge : 18
ϟ inscrit le : 14/03/2014
ϟ date de naissance : 28/10/1999
ϟ avatar : Ian Somerhalder
ϟ crédit : Abyss & Summeryoid
ϟ âge : 23 ans
ϟ côté coeur : Célibataire détruit
ϟ jukebox : Aaron - le tunnel d'or / Kyo - White Trash / Three Days Grace - Last to know / Ed Sheeran - Give me Love

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:49

MON AMOUR
MA VIE
MON COEUR
BIENVEEEENUUUUUUUUE ** *la bisoute partout*

Tu cites Skins, je t'adore déjà ** bon courage pour ta fiche, je vais te stalkeeer ❤
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:50

Bon ben tu viens officiellement de faire une méga heureuse x)

Bienvenue parmi nous ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:52

Je suis heureuse de te voir si enthousiaste, je suis comblée pour le coup
Arw, Skins, c'est LA classe en même temps ! ♥️ Me voilà prévenue, ça ne me dérange pas :zad:

Merci Dimitri
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vert acid

Vert acid

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1115
ϟ points : 0
ϟ inscrit le : 10/03/2014
ϟ avatar : Leonardo Dicaprio
ϟ crédit : moi
ϟ âge : 21
ϟ jukebox : Poison/Alice Cooper

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:57

Ahahah je crois que Drake ne s'en remet pas <3 Merci pour ca, tu as illuminé sa journée, et du coup moi j'ai bien rigolé héhéhé. J'aime beaucoup ton avatar, il est méga classe ! Bon courage pour ta fichette et même si Elijah te l'a déjà dit quand tu as pointé le bout de ton nez, en cas de problème/question/envie de calin, tu as tout le staff à tes pieds ;)

________________________________

Ma cinglée préférée  ahan!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur

Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 121
ϟ points : 10
ϟ âge : 23
ϟ inscrit le : 03/11/2014
ϟ date de naissance : 17/08/1994
ϟ avatar : Sylvester Ulv
ϟ crédit : abyss
ϟ âge : 20
ϟ côté coeur : il est parti en éxil
ϟ jukebox : Autour de moi les fous-Saez
ϟ double compte : Nikita, Roxxan, Keenu

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 18:58

Bienvenue toi :p. Si t'as des question hésites pas. Et, Drake, on ne MANGE PAS LES NOUVEAUX TAS COMPRIS? <3

________________________________

Je piss'rai sur vos tombes, j'y crach'rai, j'y baiserai. Que l'on baise sur ma tombe que l'on pisse dessus pour qu'elle garde toujours l'odeur des filles de joie de ces chaleurs aux chiennes qui font les mois d'avril qui font que les chiens courent après le cul des filles. Allez ressers ton vin car nos corps sont à vise, allez donne ton sein que nos bouches soient pleines pour qu'enfin jusqu'au ciel on fasse de ces amours qui font que les hommes parfois valent bien plus que leurs dieux. Je piss'rai sur vos tombes j'y crach'rai j'y baiserai, avec celles qui voudront et des hommes s'il le faut, comme un doigt qui se lève devant les bienséances et qu'on garde bien haut juste pour dire à dieu adieu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre du mois

Membre du mois

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 221
ϟ points : 20
ϟ âge : 28
ϟ inscrit le : 17/07/2014
ϟ date de naissance : 14/07/1989
ϟ avatar : Adam Lambert
ϟ crédit : Mes staffeux préférés ♥
ϟ âge : 25 ans
ϟ côté coeur : Ca vous regarde pas, m'semble
ϟ jukebox : Bring Me To Life - Evanescence

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 19:03

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 19:08

T'es belle.
Je t'aime bien.
beaucoup.
Bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 19:14

Rah vous êtes adorables, merci beaucoup
Je n'hésiterais pas pour les questions, don't worry about that (et les câlins itout ça)

Vous êtes trop top, je suis trop bien là
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sociopathe immaculé

 Sociopathe immaculé

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 389
ϟ points : 8
ϟ inscrit le : 28/04/2014
ϟ avatar : Travis seksy Fimmel
ϟ crédit : Moi moi
ϟ âge : 31 ans
ϟ côté coeur : Je ne souffre d'aucune maladie, merci.
ϟ jukebox : The Philosopher by Death
ϟ double compte : Oscar E. daSilva

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mar 4 Nov - 19:31

Bienvenue parmi nous ♥

________________________________
Parce que je suis le meilleur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1231
ϟ points : 13
ϟ inscrit le : 24/09/2011
ϟ avatar : Theo Theodoridis
ϟ crédit : Eyamour ♥
ϟ âge : 29
ϟ côté coeur : Libéré bien qu'étrangement différent
ϟ double compte : Sarah E. Cantera

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mer 5 Nov - 9:24

Bienvenue sur le fofo *o* bon courage pour ta fichette !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mer 5 Nov - 9:30

Merci beaucoup ! ♥

Je finirais d'ici demain soir, désolée, petit souci avec mon cher ordinateur -.-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vert acid

Vert acid

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1115
ϟ points : 0
ϟ inscrit le : 10/03/2014
ϟ avatar : Leonardo Dicaprio
ϟ crédit : moi
ϟ âge : 21
ϟ jukebox : Poison/Alice Cooper

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Mer 5 Nov - 14:54

Prends ton temps miss <3

________________________________

Ma cinglée préférée  ahan!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vert acid

Vert acid

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 1115
ϟ points : 0
ϟ inscrit le : 10/03/2014
ϟ avatar : Leonardo Dicaprio
ϟ crédit : moi
ϟ âge : 21
ϟ jukebox : Poison/Alice Cooper

Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Ven 7 Nov - 15:26

Alord Alooooooors ..! Déjà, j'ai adoré ta métaphore vie/mer =D Je ne sais pas si ca rappellera des choses à Alexis mais à moi ca m'en a rappelé pas mal, ce qui fait que j'aime d’emblée ton personnage. Ensuite, chapeau pour les petites manies, ca donne un coté très attachant a ta demoiselle, et vivant aussi, ce qui n'est pas du luxe. Ton histoire est bien rédigée, en fait, c'est impeccable ! Je te valide petit bouchon, viens-t-en donc rêver parmi nous. Et... Tu étais déjà venue dis ? Tu t'appelais comment si c'est pas indiscret ?


Tu es validé !

Oh yeah, tu fais partie intégrale de GC maintenant ! Félicitations petit chaton ♥
Mais ton réel parcours commence ici mais pas de panique ! Ce message est là pour t'orienter et t'aider à faire tout ce qui est demandé afin de trouver rapidement ta place parmi nous Tout d'abord, n'oublie pas de remplir les champs dans ton profil et accessoirement d'ajouter les liens vers ta fiche, tes sujets et ta demande de liens. Pour bien démarrer sur le forum, on te recommande vivement de créer ta Fiche de liens mais aussi une fiche de sujets dans laquelle tu répertorie tes rps ainsi que tes demandes de rps. Avec toutes les animations qu'on lance sur le forum, il est fort recommandé dd'avoir un téléphone et de créer une boite email.. Attends attends, ce n'est pas encore fini ! Il faut créer un sujet ask me ainsi qu'un sujet de défi. Pour comprendre le fonctionnement de ces deux parties, on te donne rendez-vous dans les sujets explicatifs qui se trouve dans chaque partie ! Et finalement, tu peux aussi créer ton formspring parce qu'on est curieux de connaitre un peu qui se cache derrière ce personnage.

Pour mieux comprendre le système de points installé sur le forum, ce SUJET peut t'aider ! Sachant que c'est très important d'en prendre connaissance car les privilèges du forum passent par les points =)

Promis, cette fois on te laisse tranquille mais bien évidemment, en cas de besoin, n'hésite jamais à sonner l'un des staffeux ! Oscar, Keenu, Absynthe ou Elijah.

Bon jeu parmi nous ♥



________________________________

Ma cinglée préférée  ahan!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
ϟ messages : 43
ϟ points : 24
ϟ âge : 27
ϟ inscrit le : 04/11/2014
ϟ date de naissance : 12/06/1990
ϟ avatar : Cara Delevingne
ϟ crédit : Bazzart, LJ, Tumblr
ϟ âge : 24 ans
ϟ côté coeur : Célibataire
ϟ jukebox : Legendary Lovers - Katy Perry ♥

Tu veux voir plus ?


MA VIE INTIME
ϟ mes relations :
MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   Ven 7 Nov - 15:50

Oh tu me flattes, je ne pensais pas que ce serait si bien, je suis heureuse, woa

Alors j'avais fait C. Neveah Henley & Cherry jenesaisplus (oui, j'ai fouillé dans la poubelle, c'est sale (y))

Merci pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tu veux voir plus ?

MessageSujet: Re: stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.   

Revenir en haut Aller en bas
 

stella ∆ tu sais c'qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? c’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans
» Je sais que c'est un peu tôt...
» La Forêt pleure souvent, tu sais... - de Sébastien Acker
» Je sais pas quoi dire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Piece of me :: build your future :: fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit